Home / SKIN / Introduction

Introduction

Nous avons créé en 2006, puis développé, le concept de performance interactive.

SKIN Ce projet convie le public à une rencontre interactive avec un groupe d’artistes: danseurs, musiciens et artistes vidéo, lesquels accompagnent la performance.
Le groupe d’artistes travaille avec nous environ une semaine en amont, dans l’atelier TOOLS (outils pour la communication et l’interaction) et prépare l’événement.

SKIN est conçu à partir d’une proposition de base qui est un défi à la fois pour les artistes et le public. Il produit un cadre pour la communication non verbale, fondée sur l’existence d’un élément commun à tous les corps: la peau. La peau en tant qu’organe capable de percevoir les formes de la communication en danse, à travers l’espace et le toucher.

SKIN offre aux artistes participants et au public un cadre pour construire un espace de rencontre et de construction de la réalité. Il permet de porter un nouveau regard sur le corps dansant, à partir d’une expérience individuelle et collective. Il propose d’observer et de vivre le langage du mouvement en relation directe avec son environnement, de sentir la danse de l’intérieur de la performance, en interagissant avec les artistes.

SKIN invite environ 30 danseurs, 3 musiciens et 3 artistes vidéo – choisis suite à un large appel à participation – qui travaillent ensemble et accueillent un public d’environ 100 à 200 personnes.

SKIN se déroule dans un espace vide et neutre. Il peut s’agir du hall d’entrée d’un théâtre, d’un musée, d’une galerie, d’un espace d’exposition ou d’un large corridor adapté pour accueillir la rencontre du public avec les artistes. La taille du groupe de travail et du public est en relation directe avec la taille de l’espace de la performance.

La performance SKIN dure une heure, et est préparée par un groupe d’artistes au cours de l’atelier TOOLS. L’atelier est un lieu de partage avec le groupe qui véhicule la compréhension que nous sommes tous, artistes comme public, les créateurs de l’espace, et que chaque présence corporelle possède une valeur égale à une danse danse spectaculaire.

Diverses pratiques et idées du Contact Improvisation et de la Composition Instantanée, ainsi que quelques indications structurelles, permettent au groupe d’artistes après une semaine de travail d’inviter le public à faire partie de cet événement performatif, tout en respectant la façon d’être de chacun dans l’espace, dans l’immobilité et dans le mouvement.

Au cours de la performance SKIN, l’interaction avec le public est progressive. Ce dernier est intégré dans la composition de l’espace dès le premier instant et il est invité à interagir d’une manière subtile, à travers un toucher sensible suggéré par les artistes, leur présence et des actions simples. Le cadre ainsi installé crée une atmosphère d’écoute ouverte qui influencera la communication non-verbale entre les participants.

Les sons des musiciens construisent une atmosphère vivante qui fait partie de l’interaction. La fonction des artistes vidéo, en qualité d’observateurs, consiste à interagir avec la réalité et à l’enregistrer simultanément. Sans utiliser les fonctions pause ou stop, leurs appareils d’enregistrement sont toujours sur play: ils capturent toute le durée de la performance.

La soirée se termine par un moment de partage qui consiste à parler de l’expérience traversée. Les artistes et le public peuvent échanger, questionner et regarder ensemble le matériel vidéo enregistré par les 3 artistes vidéo.

SKIN a été créé le 22 juin 2006, au Théâtre de la ville de Fribourg en Allemagne, en collaboration avec la Cie de danse Irina Paul. Il a été également présenté dans les lieux suivants:

Le Centre culturel “Alfa-Plastic” (19.07.06) et le théâtre Stas Nemin (22.7.06) en collaboration avec l’EC Festival en 2006, Moscou, Russie.

Le CEC Centre d’expressions contemporaines Rosario, Argentine (18.02.07) en collaboration avec “El Cruce 7- Arts Festival de Scènes Contemporaines” et le Secrétariat à la culture et la Municipalité de Rosario, en Argentine.

Le Hall des Chars, Friche Laiterie, “Parlez-moi d’amor” en collaboration avec la Cie Dégadézo et Flash Marionnettes (22.06.07), Strasbourg, France.

L’Université d’Architecture, Montevideo, Uruguay (15.03.08) en collaboration avec le Red Sudamericana de Danza et le Programme “A Escena” du Sécretariat de la Culture de Montevideo.

Gessnerallee, Zurich, Suisse (20.04.08), en collaboration avec Da.tanzda.

Le Re:Festival Visions au Palais de la Culture, Varsovie, Pologne (4.12.10 et 3.12.10), en collaboration avec Impact Foundation.

Le Arts Festival, Réfrigérateur “BARON”, Valparaiso, Chili (29.01.11 et 28.01.11), en collaboration avec Escenalborde et la Ville de Valparaiso.

Les trois premières représentations SKIN, à FREIBURG, MOSCOU, et STRASBOURG, ont été l’occasion de comprendre les besoins et les possibilités à l’intérieur de ce cadre ouvert. La structure n’avait pas été entièrement définie et l’interaction avec le public avait besoin de plus de recherche. La première année a été un processus d’apprentissage pour nous qui nous a permis de découvrir les outils que nous voulions partager avec les artistes, afin de les préparer à une interaction directe avec le public et être prêt à créer une rencontre en collaboration.
Depuis 2007 et l’expérience de SKIN MONTEVIDEO, chaque projet SKIN est précédé par l’atelier d’une semaine TOOLS (outils pour la communication et l’interaction) qui prépare l’événement.

Pour la réalisation de SKIN dans chaque nouvelle ville, nous travaillons en collaboration avec des artistes, institutions et organisations locales. Ces derniers construisent des passerelles au sein du territoire pour créer les conditions dans lesquelles l’atelier TOOLS et la performance SKIN peuvent avoir lieu.

SKIN cherche à générer un espace d’échange, d’apprentissage et de collaboration entre des artistes de différentes disciplines, et un cadre collaboratif pour le transfert d’outils de communication et d’interaction.
En plus de contribuer à la construction de la performance, cette expérience permet aux artistes présents de pratiquer de nouvelles formes d’interférences avec le public, à travers les jeux de la présence et de la danse.

SKIN est un projet pour la création, la recherche et la coopération. Il est un terrain fertile pour la production d’une réflexion sur la danse et l’apprentissage par une pratique interdisciplinaire. C’est un cadre où viennent à germer des collaborations futures entre artistes de diverses disciplines, régions et pays. Un cadre idéal également pour l’échange de pratiques, d’expériences, d’intérêts, et la création de nouvelles formes de danse et de plates-formes de travail coopératif.

Ce projet apporte un esprit de collaboration qui renforce les réseaux entre les organismes et les artistes, qui facilite la création et la réalisation de projets futurs.
The collaborative nature of the project demands that participation in the TOOLS workshop and SKIN performance is free of charge for the group of selected artists. It is the aim of this project to be economically supported by Governmental Institutions, Cultural Foundations, Universities, etc, in order to happen.

La nature coopérative du projet exige que la participation à l’atelier TOOLS et à la performance SKIN soit gratuite pour le groupe d’artistes sélectionnés. C’est le but de ce projet d’être économiquement soutenu par les institutions, les fondations culturelles, les universités, etc., afin de pouvoir exister.